Enter your search terms:
Haut

Diva du Mans pour Musica

Pour l’édition de Musica 2018, l’agence TYPE s’est penchée sur la création d’un visuel qui se devait de garder le rouge prédominant, le côté décalé, l’aspect végétal en papier et Diana Higbee comme modèle…une gageure donc de trouver l’inspiration en respectant ce fil rouge (sans mauvais jeu de mot).

 

 

C’est avec Marie-Antoinette que l’idée pointa le bout de son nez : transformer notre diva des temps moderne en princesse baroque rococo comme l’avait fait Sofia Coppola sans son film. Un teint pâle poudré, une robe rouge brodée de fleurs (en papier donc, si vous suivez…), un fauteuil ornementé et… une coiffe !

 

 

Il fallait bien faire de tout ces petits détails des références à notre festival et réussir à décaler le propos pour le rendre aussi pop que classique, aussi fun que sérieux. Ce serai donc une coiffe en papier qui serait à l’image de notre festival manceau. C’est alors que la découverte du travail de l’artiste russe Asya Kozina nous montra la voie. Cette dernière créé des perruques en papier, véritables sculptures qui mêlent art baroque et détails industriels contemporains, dans des mises en scènes inspirées des grands tableaux de l’histoire de l’art sous l’objectif de Dimitry Koziny .

 

 

Qu’à cela ne tienne, nous réalisons une coiffe qui, elle, reprend nos propres symboles : un violoncelle pour la musique, des végétaux pour les parcs, une voiture pour les 24H et…la cathédrale du Mans ! Entièrement réalisée à la main, nous avouons une petite liberté prise sur le nombre d’absidioles qui entourent la nef…

 

 

Sous l’objectif de notre photographe officiel Simon Lagoarde, dans une mise en scène sur fond de couleur pop (et on remarque les chaussures dorées) Diana Higbee porte cette coiffe pour devenir la diva Musica de cet été. Même Florent Norma, qui la rejoint sur les visuels du ciné concert romantique, tombe sous le charme !